WORLDWINE WOMEN - LA VITICULTURE MODERNE FACE À LA QUESTION ÉCOLOGIQUE

Les WorldWine Women partent à la découverte des impacts du changement climatique sur la vigne et le vin du monde entier.

Eco-responsable
WORLDWINE WOMEN - LA VITICULTURE MODERNE FACE À LA QUESTION ÉCOLOGIQUE

Projet soutenu par

Objectifs poursuivis

Le vin et son univers fascinant font partie de la culture française et sont un symbole de tradition et de partage. Mais boira-t-on encore du vin en 2050 ? Sera-t-il bio ? Trop alcoolisé ? Les scénarios d'évolution de la viticulture face au changement climatique sont alarmants et pourtant peu connus des consommateurs dont la conscience écologique continue de s'éveiller. 



Pour lever le voile sur ces questions, les WorldWine Women vont parcourir le monde à la rencontre de vignerons passionnés, dans le but de découvrir leurs problématiques et les innovations qu'ils mettent en place pour s'adapter au plus grand défi du 21ème siècle.



A l'issu de cette odyssée, un guide de l'innovation viticole à destination des vignerons et un documentaire à visée grand public permettront de rendre compte des enjeux de la viticulture moderne.



L'objectif global de ce projet est d'informer les consommateurs et les vignerons sur les impacts du changement climatique sur la vigne et le vin, ainsi que rassembler les solutions trouvées face à ce défi.

 

 

 

Raisons et motivations

Nous sommes quatre amies de classe préparatoire, chacune ayant choisi une voie professionnelle différente (commerce, ingénieure généraliste, ingénieure agronome, recherche biologique) mais réunies par une passion commune : la vigne et le vin. Nous nous sentons également toutes concernées par le changement climatique qui soulève de plus en plus de problèmes. Ce projet est donc né d'un intérêt commun et d'une préoccupation partagée. La prise de conscience de l'urgence climatique et de ses possibles impacts sur une part importante de la culture française nous a donc décidées à entreprendre ce projet engagé. 


Concernant les résultats attendus, nous espérons recueillir des témoignages de vignerons expliquant les difficultés à cultiver la vigne qui a émergé récemment dû au changement climatique, ainsi que les adaptations que ces vignerons ont mis en place pour palier ces problèmes. Nous obtiendrons ainsi un répertoire d'innovations permettant de s'adapter à des contraintes spécifiques de chaque pays. Nous nous attendons également à constater une évolution des attentes des consommateurs qui cherchent de plus en plus à acheter du vin bio et respectueux de l'environnement. Cela étant, les vignerons sont ainsi poussés à modifier leurs techniques de production pour répondre à ces attentes changeantes. 


Le vin est important pour la culture et l'identité française. Il fait partie intégrante de notre patrimoine culturel est soutenu par des décennies de tradition. C'est donc un sujet qui nous touche tous, consommateurs et producteurs, et dans lequel chacun peut se trouver impliqué. De plus, la question écologique est de plus en plus importante dans notre société, dont les préoccupations s'intensifient. Notre projet aura un impact pour les vignerons et pour les consommateurs, et est engagé dans la lutte environnementale. 


À l'issu de notre projet, un documentaire grand public et un guide de l'innovation viticole à destination des vignerons rassembleront les innovations rencontrées lors de notre projet. Nous organiserons également des conférences afin de présenter notre voyage et nos decouvertes, et de sensibiliser le public aux problématiques étudiées.


Les pays de destination ont été choisis pour l'importance de la viticulture dans leur patrimoine national mais également pour leur vulnérabilité face au changement climatique. Ainsi, les régions que nous visiterons souffrent déjà du dérèglement climatique et représentent une prévision des conditions climatiques que l'on pourra rencontrer en France si le climat continue de changer ainsi. 

 

 

Comment réaliser le projet

Nos outils :

Nous serons équipées d'une caméra pour tourner notre documentaire, et d'un appareil photo pour publier le déroulement de nos aventures et illustrer notre guide. Pour les transports, nous ferons dès que possible du stop ou de la marche pour atteindre les différents vignobles, afin de limiter notre empreinte carbone. Nous serons également équipées de tentes, sacs de couchage et autre matériel de camping pour les cas où nous ne serons pas logées par les vignerons.

Avant de partir, nous allons suivre une formation de dégustation de vin et d'apprentissage de la vinification.

 

Nos moyens :

Sur place, nous aiderons les vignerons pour cultiver la vigne et produire le vin, afin d'être complètement immergées dans l'univers de la viticulture et d'en comprendre les enjeux. Nous les interrogerons selon un questionnaire que nous aurons établi avec l'aide d'une équipe de recherche en agronomie. Nous recolterons donc les problèmes auxquels ils font face et les adaptations qu'ils on mises en place pour lutter contre ceux-ci. Ces informations seront analysées et les resultats publiées dans notre guide. De plus, nous filmerons les étapes de notre projet (déplacements, culture de la vigne, interview des vignerons...) pour l'élaboration de notre documentaire. 

Dans chaque pays, nous rédigerons progressivement le guide et nous choisirons les scènes à garder et celles à enlever pour le documentaire, ainsi le travail sera fait progressivement, ce qui évitera toute inquiétude à la fin. Nous préparerons également le voyage dans le pays suivant en contactant les vignobles que nous souhaitons visiter et en étudiant les trajets à l'avance.

Nous interrogeons également des consommateurs locaux pour connaître leurs connaissances et leurs attentes sur le sujet, ainsi que tous les acteurs liés au domaine du vin (cavistes, chaînes de distribution...) pour couvrir un maximum d'aspects de ce vaste univers. 

Nous avons déjà réalisé une étude préliminaire auprès de vignerons du Languedoc et des Côtes du Rhône, qui nous ont confirmé des modifications de la terre et du climat impactant leur cultures. De plus, nous avons réalisé un microtrottoir en interrogeant des consommateurs, ce qui nous a confirmé l'ignorance des consommateurs concernant les problèmes de la filière vitivinicole. Nous avons tourné, lors de notre visite au Languedoc, une vidéo "trailer" pour introduire notre projet et rechercher des partenaires. 

Pour présenter les partenariats, nous comptons publier des présentations et des remerciements régulièrement sur nos réseaux sociaux, ainsi qu'en parler aux vignerons lorsque cela est pertinent (pour les entreprises de fabrication de machines agricoles par exemple). 

 

Nos réseaux :

Nous utilisons Facebook, Instagram, LinkedIn, et notre site internet (voir les liens dans l'image jointe) afin de communiquer sur notre projet. Nous avons déjà plus de 1000 personnes qui nous suivent et soutiennent ce projet. Nos posts permettent d'informer sur l'avancée de notre projet. Nous allons également publier régulièrement des présentations de nos donateurs pour leur donner de la visibilité et expliquer comment ceux-ci nous ont aidées. Nous privilégions les publications sous forme de photos car elles sont plus attirantes.

Nos partenaires seront également affichés sur notre sites, et remerciés dans notre documentaire. 

 

Réseaux sociaux

 

Budget

Budget prévisionnel :

Budget

  • Argentine
  • Chili
  • Afrique du Sud

Qui suis-je ?

Passionnée par l'univers du vin et soucieuse de l'environnement, je fais partie de l'association WorldWine Women qui cherche à comprendre les impacts du changement climatique sur la vigne et le vin.

Mes hobbies

Le voyage, le vin, la nature, l'art

Ce que je recherche à travers ce voyage

A découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles personnes, tout en participant à la préservation de l'environnement

Aucun contenu disponible pour le moment.


Vous pourriez également être intéressé par ces projets...

Donateurs (10)

WORLDWINE WOMEN - LA VITICULTURE MODERNE FACE À LA QUESTION ÉCOLOGIQUE

Vous avez décidé de contribuer au projet de SOPHIE Lei
CONTREPARTIES
JE NE VEUX PAS RECEVOIR DE CONTREPARTIES