MADA: SOIGNER LES PLANTES EN MUSIQUE!

Ecouter la musique rendrait les enfants plus intelligents et aiderait les adultes à donner de meilleurs résultats! Qu'en est-il pour les plantes?

Eco-responsable
MADA: SOIGNER LES PLANTES EN MUSIQUE!

Objectifs poursuivis


L’idée de cultiver en musique est un projet engagé pour une meilleure qualité de la plantation et des espèces cultivés : nous commencerons par les citrons verts, ensuite l’aloès, les physalis, puis les ananas, et le gingembre.

Outre l’utilisation des engrais naturels, le choix d’une musique agréable, genre classique, aidera à :

· Développer les protéines des plantes
· Renforcer leurs systèmes de défense
· Améliorer leurs propriétés naturelles et gustatives. 

A long terme, ces actions de terrain rajoutées à d’autres rendront la terre bien fertile et, pour une partie du peuple malgache, ce sera une nouvelle possibilité de mieux se nourrir et de s’en sortir.

Raisons et motivations


L'association déjà créée sur place possède un local simple; pour partager les consignes au préalable, pour mettre en sécurité et charger les mini-chaînes, ou autres outils (bèches, arrosoirs, ordinateurs, téléphones, hauts parleurs, etc...).

Par ailleurs, quelques dizaines de malagasy d’un milieu défavorisé sont motivés pour s'expérimenter et être enseignés sur les bases d’une culture de fruits et légumes, naturelles et originales en utilisant la musique lors de la plantation et la cultivation à la main.

De plus, les bonnes adresses pour le transport ainsi des cultivateurs professionnels sur place, permettront réaliser au mieux le projet.

Comment réaliser le projet

Le peuple malagasy est grande majorité financièrement pauvre. Cependant, il est riche en surface naturelle à exploiter, en plantes exceptionnelles,  et surtout en art, particulièrement celui de la musique et des chants.

L'objectif est d'allier ces richesses pour développer des cultures et des plantations naturelles sans pesticides. En effet, en recevant les notes de musique , la théorie nous communique que les plantes produisent des molécules de défense contre les pathogènes et améliorent leurs propriétés naturelles. Par la réalisation de notre projet, nous souhaitons par cette pratique confirmer la théorie.  

Par ailleurs, Madagascar ayant une surface naturelle très vaste à exploiter, le développement de la sécurité aidant, la motivation par ce procédé permettra peut-être à 20 millions de malgaches à s'investir dans la terre et l'agriculture en campagne, développer les cultures naturelles et originales.   

 

Budget

Les dépenses essentielles sont présentées dans ce tableau:  

Prévisions   Unité Totalité en euros
Graines, noyaux et jeunes pousses pour une centaine de pieds de citrons verts 4,00 400
  pour une centaine de pieds de physalis 3,00 300
  pour une centaine de pieds d'aloès 2,00 200
  pour une centaine de pieds d'ananas 2,00 200
  pour une centaine de jeunes pousses gingembre 4,00 400
Terrain 500 m2   2500
Matériel de musique Sono, radio, clés usb,…   400
Création Puits d'eau Creusement et protection   750
Préparer le terrain Aplanissement et nettoyage   400
Fumier et terreau Achat et transport   950
Dispositif de sécurité Détecteurs de présence, gardiennage   800
Total général     7300

 

  • Madagascar

Qui suis-je ?

Etant d'origine malgache et bilingue, devant la situation à Madagascar (ce qui est positif et ce qui est négatif), je me sens d'être dans la capacité de former, d'éduquer et de partager ce qui est utile.

Mes hobbies

J'aime l'Eternel, ma famille et la musique.

Ce que je recherche à travers ce voyage

· Améliorer la qualité naturelle de la plantation des fruits et des légumes grâce à la musique
· Encourager à produire de l’agriculture exotique de qualité, bio et originale, sur une vaste superficie de l'hémisphère sud du globe
· Soigner les plantations pour l’alimentation et le mieux-être du peuple malgache

Aucun contenu disponible pour le moment.


Vous pourriez également être intéressé par ces projets...

Donateurs (2)

MADA: SOIGNER LES PLANTES EN MUSIQUE!

Vous avez décidé de contribuer au projet de Josiane Randrianaridera
CONTREPARTIES
JE NE VEUX PAS RECEVOIR DE CONTREPARTIES