Nicholas Zoppa

MARCO POLO 2.0 - LA ROUTE DE LA SOIE DES HOMMES ET DES SAVOIRS

01 Jul 2019 - 30 Sep 2019

Nicholas Zoppa

Mon profil
  • Lieu : Vincennes
  • Âge : 37 ans
Qui suis-je ?

Je suis fèvre-taillandier, c'est à dire que je forge des outils et des couteaux. Après des études en Audiovisuel, en Mandarin et en Histoire de l'art, je me suis établi en tant qu'antiquaire au marché aux puces de St Ouen et ai commencé une vie de voyages. Passionné par le travail du métal, j'ai eu l'occasion de vivre six mois en Inde où j'ai suivi une formation de bijouterie, et suis devenu forgeron-taillandier à mon retour en France. Je ne cesse de voyager pour trouver l'inspiration. Refusant au maximum de prendre l'avion, je me suis lancé dans de longs trajets qui m'ont porté en train, à pied, en voiture ou en bateau, persuadé que plus riche que la destination est le chemin. Trois mois de route entre Oman et la France, Paris-Palerme et Paris-Cap Nord en voiture, trois mois de navigation en Sud Caraïbe, traversée des Balkans en auto-stop... Ces expériences à l’étranger m'ont permis de me passionner pour l’histoire et les arts qui sont constitutifs d’une culture et d’une identité et permettent souvent de comprendre les hommes et leur milieu. Fasciné par l’autre, je considère que les spécificités et les différences sont belles car elles permettent de créer des passerelles et de rapprocher les peuples. Mon métier, quant à lui, m'enseigne l’importance de penser le monde différemment, d’expérimenter, de chercher des réponses adaptées et respectueuses des hommes et de l’environnement. L’écologie, la gestion de la ressource, les circuits courts, les low-techs sont autant de domaines qui me touchent directement et m'inspirent.

Mes hobbies

Conscient que le voyage est une richesse, je désire monter une expédition dans laquelle le voyage ne serve pas l'individu, mais les autres. Au carrefour de mes expériences d'artisan voyageur, je suis persuadé que l'échange et le savoir sont au cœur des relations humaines et de l'évolution de nos sociétés. Ce voyage est l'occasion pour moi d'aller à la rencontre de l'autre mais surtout de faire découvrir en France des métiers, des oeuvres et des savoirs perdus. De plus, l'artisanat est une base formidable pour aborder des thématiques contemporaines; écologie, gestion de la ressource, résilience économique... Il est l'occasion de se questionner sur nos modes de vies. 

Faire découvrir des peuples que l'Occident oublie, créer des échanges de savoirs, de techniques, interroger notre monde, voilà ce qui me donne envie de mener ce projet.

Ses supers pouvoirs
Photographie
Captation vidéo
Montage vidéo
Rédaction
Ce que je recherche à travers ce voyage

L'histoire, les arts, la mer et la nature, la sociologie, l'ethnologie, les langues, la littérature, la photographie, et bien sûr, les gens !