VINGT JEUNES ÉCRIVAINS HAÏTIENS A LA QUÊTE DE LEUR ORIGINE EN AFRIQUE

Il est établi que plus de 60% d'esclaves déportés en Haïti viennent du Congo. Par ce voyage, nous voulons découvrir la terre de nos ancêtres.

Artistique
VINGT JEUNES ÉCRIVAINS HAÏTIENS A LA QUÊTE DE LEUR ORIGINE EN AFRIQUE

Projet soutenu par

Objectifs poursuivis

Notre objectif principal est de visiter la terre de nos ancêtres. Et une fois sur place, nous avons prévu de

  • Visiter le port de Yoro où les esclaves étaient parqués après leur capture dans les différents villages du Royaume Kongo
  • Visiter le marché où ils étaient vendus comme esclaves
  • Visiter le Musée de l'esclavage
  • Arpenter quelques kms de la piste des esclaves, piste de plus 500 kms de long, empruntée à pied par les esclaves pour se rendre sur la côte atlantique
  • Découvrir le débarcadère où ils étaient mis dans les bateaux à destination d'Haïti
  • Rencontrer avec les autorités congolais
  • Participer à "La Saison des Lettres Congolaises"

Raisons et motivations

Ci-dessus un extrait de motivation de chaque participant :

Nerva : "J'aimerais faire ce voyage dans le but de découvrir la terre de mes ancêtres, de ressentir cette traversée qu'avait faite mes aïeux en étant esclaves, ce qui me permettrait de mieux appréhender mes écrits, de revivre l'histoire et de me procurer d'un outil identitaire fort."

Saint-cyr William : "L'histoire entre le Congo et Haïti m'a toujours intéressée."

Innocent : "Je veux connaître mes racines, mon histoire."

Marie Flaure : "Je souhaite faire ce voyage pour connaitre le sol africain, car nos ancêtres viennent d’Afrique."  

Gutenberg : "Pour la mémoire. Renouer avec les origines."

Handgod : "Étant Opérateur Culturel haïtien, une telle opportunité me permettrait d’acquérir des connaissances sur l'un des territoires de mes ascendants avec qui nous partageons des liens anthropologiques afin de les partager avec les jeunes des associations dont j'en fait partie."

Emelaure : "Une bonne occasion d'en savoir beaucoup plus sur la culture congolaise et surtout de découvrir les liens unissant ce peuple au mien."

Darly : "J'aimerais bien faire ce voyage pour me connecter avec mes ancêtres, mon passé et apprendre plus sur mon histoire."

Clauvell Junior : "Mes racines ancestrales sont en Afrique."

Livenson : Pour voir d'autres facettes du monde et aussi pour respirer l'air africain qui est le berceau.

Jean Emile : "Me renseigner sur ce pays qui partage une histoire semblable à la nôtre."

Wisnel : "Avoir accès à des informations relatives à mes origines. Car, j'ai toujours pensé que l'on ne peut pas se connaître en méprisant complètement son passé (son histoire)."

Marc Sony : "J'ai toujours rêve de me rendre en Afrique, la terre sainte des hommes. J'aimerais faire ce voyage pour retourner aux sources de mes ancêtres."

Rivage : "J'ai toujours eu le désir ardent de visiter un pays proche de l'histoire d'Haïti soit le Bénin ou le Congo. Je considère l'Afrique comme ma terre mère. Donc visiter un des pays de l'Afrique me permettra de renouer avec mes ancêtres et consolider ce lien ancestral."

Marc-Aldor : "Nos racines sont implantées en Afrique. Je pense qu'il est crucial de se mieux connecter à cette grande civilisation."

Adlyne : "Parce que j'ai un besoin, un grand rêve de visiter le pays des ancêtres."

Robens : "Ce voyage me permet de comprendre encore plus l’impact des relations entre Haïti et le Congo."

Sandra : "Pour pouvoir apprendre et connaître un peu plus sur la réalité de nos deux pays et sur l'historicité de notre ascendant."

Windsor Bailly : "Pour moi, ce voyage va être symbolisé comme un devoir de mémoire en ce qui concerne l'histoire du peuple haïtien et celle du peuple congolais. Ce sera pour moi une opportunité primordiale de découvrir beaucoup plus sur notre origine, notre Ethnie."

Djempson : "Je suis très accro à ma culture et surtout en ce qui a trait à l'histoire. J'ai hâte de faire ce voyage pour pouvoir faire le lien de certaines similitudes entre Haïti et le Congo. Je serais très flatté de vivre en personne l'histoire haïtienne en dehors d'Haïti."

 

Comment réaliser le projet

Ce projet est né d'une volonté de découvrir nos origines. D'où l'on vient? D'où viennent nos ancêtres? Il est toujours déconcertant d'être ignorant de ses racines, surtout lorsqu'on est descendants d'esclaves. Ce voyage au Congo va nous reconcilier avec nous-mêmes, avec nos ancêtres, en foulant la terre où ils sont nés. 

Le groupe est composé d'une vingtaine de personnes. La majorité d'entre nous sont écrivains. D'autres sont artistes, notamment dans les domaines de la photo et de la vidéo. Chacun des auteurs a au moins un livre publié sinon deux. Pour les photographes et vidéastes, ils ont une très bonne pratique de la prise de vues. Pendant le voyage, nous allons faire des photos et des vidéos. Les photos serviront à une exposition et les vidéos une fois le montage effectué seront projetés.  Quant aux écrivains, ils vont écrire un livre collectif sur l'expérience vécu sur ce voyage. Ce livre est à publier aux Editions +.

La restitution de ce voyage ( exposition photo, projection vidéo et présentation du livre) se fera dans le cadre l'évenement "La Saison des Lettres Congolaises - Destination Haïti" qui aura lieu en septembre 2020.

Notre voyage se déroule en deux étapes. D'abord jusqu'à Paris où nous faisons un escale puis jusqu'à Brazzaville. Voici notre planning :

Mercredi 22 Avril 2020 > Après-midi > départ de Port-au-Prince

Jeudi 23 Avril 2020 > Matinée > Escale à Paris

Jeudi 23 Avril 2020 > Soirée > Arrivée à Brazzaville

Vendredi 24 Avril 2020 > Matinée > Rencontre avec les autorités politiques du Congo et participation à l'ouverture de la "La Saison des Lettres Congolaises"

Vendredi 24 Avril 2020 > Après-Midi > Visite guidée sur la piste aux esclaves et visite de la ville de Brazzaville

Samedi 25 Avril 2020 > Matinée > départ à destination de Pointe-Noire

Samedi 25 Avril 2020 > Soirée > Arrivée à Pointe-Noire

Dimanche 26 Avril 2020 > Matinée > Visite guide de la piste aux esclaves et de la ville de Pointe-Noire

Dimanche 26 Avril 2020 > Après-Midi > Participation à "La Saison des Lettres Congolaises"

Lundi 27 Avril 2020 > Matinée > Retour sur Brazzaville

Mardi 28 Avril 2020 > Matinée > Participation à la Saison Des Lettres Congolaises à Brazzaville

Mercredi 29 Avril 2020 > Soirée > Départ de Brazzaville

Jeudi 30 Avril 2020 > Matinée > Escale à Paris

Jeudi 30 Avril 2020 > Soirée > Retour Port-au-Prince

En terme de communication, tout le monde va s'impliquer. Nous utiliserons tous les canaux de communication : 

  • Les réseaux sociaux : création des comptes Facebook, Instagram, Twitter, Chaîne YouTube, WhatsApp, où nous informerons les internautes sur notre projet. Nous communiquerons auprès des journaux en ligne. Chacun fera la même chose sur ses comptes personnels. 
  • Les canaux classiques : Certains d'entre nous travaillent pour la presse écrite, orale et audiovisuelle. Nous utiliserons ces opportunités pour faire passer le message autour de notre voyage.

 

 

 

 

 

Budget

Les sommes récoltées vont nous permettre de :

  • Réserver les billets billets d'avion pour les participants 
  • Effectuer les démarches et payer les frais pour l'obtention des visas (Transit pour la France et court séjour pour le Congo) 
  • Louer les chambres d'hôtel pour l’hébergement pendant le séjour
  • Louer le minibus pour le transport dans les deux villages 
  • Acheter les billets aller-retour entre Brazzaville et pointe-Noire 
  • Se procurer à manger 
  • Payer les frais des visites guidées sur la piste aux esclaves à Brazzaville et à Loango

  • Brazzaville

Qui suis-je ?

Ecrivain et Slameuse.


Ecrivain : "Mes Marques - Mon Histoire", recueil de poèmes publié aux Editions +; lauréate de prix de la nouvelle du concours de "La Saison des Lettres Congolaises"


Slam : "Balance ta rage"

Mes hobbies

Littérature - Vidéo - Photographie - Culture - Entrepreneuriat - Voyage

Ce que je recherche à travers ce voyage

A travers ce voyage nous cherchons à accomplir un devoir de mémoire, à connaître nos origines, à découvrir la terre des ancêtres

Aucun contenu disponible pour le moment.


Vous pourriez également être intéressé par ces projets...

Donateur (1)

VINGT JEUNES ÉCRIVAINS HAÏTIENS A LA QUÊTE DE LEUR ORIGINE EN AFRIQUE

Vous avez décidé de contribuer au projet de Manicheca Colas
CONTREPARTIES
JE NE VEUX PAS RECEVOIR DE CONTREPARTIES