Gaelle dubot

WAKHAN : L’ENLACEMENT DES MONDES

07 Jul 2019 - 25 Aug 2019

Gaelle dubot

Mon profil
  • Lieu : Treffieux
  • Âge : 20 ans

WAKHAN : L’ENLACEMENT DES MONDES

Projet de recherche sur les impacts des décisions géopolitiques internationales sur le monde reculé de la population Wakhis, dans le corridor de Wakhan.

OBJECTIFS POURSUIVIS

L'objectif de ce voyage est de partir à la rencontre des population Wakhis et Kirghiz afin de mesurer l'impact geopolitique sur les populations reculées du Wakhan.

Le Wakhan m’est d’abord apparu comme une bulle hors de notre univers. J’avais l’impression de deux mondes parallèles : d’abord le leur, reculé, isolé, rude et ancré dans le présent ; Et puis le nôtre,où tout est stratégie, connectivité, rapidité et rentabilité. Et puis, en m’intéressant à l’histoire de la région et aux enjeux qui l’agitent aujourd’hui, j’ai compris qu’il s’agissait plutôt d’un monde bel un bien enraciné dans un autre. Les peuples du Wakhan sont en effet particulièrement isolés et paraissent bien loin des agitations de notre monde, y compris de leur propre pays ; Mais cet isolement ne résiste pas aux forces géopolitiques initiées par les enjeux qui régissent le monde d’aujourd’hui. 

Crédits photo : Andrew Quilty

Alors, j’ai envie de comprendre : comprendre ces rapports de forces, comprendre l’isolement, comprendre ce rapport au monde dans des conditions parfois extrêmes, comprendre l’homme et son environnement, comprendre le moteur de ses choix... Pour ce faire j’ai envie d’échanger, de partager, de m’immerger... Le voyage m’apparaît donc comme une évidence.

Raisons et motivations

Le Corridor de Wakhan est une zone montagneuse située dans le prolongement de l’Himalaya, au nord-est de l’Afghanistan. C’est d’abord la géographie du Wakhan qui m’a interpellée. En effet, la surprenante forme de cette région paraît comme étouffée par le Tadjikistan au nord, la Chine à l’est et le Pakistan au sud. L’explication de cette forme territoriale prend racine dans la situation géopolitique de la fin du XIXème siècle.

A l’époque, un « Grand Jeu » à lieu entre la puissance coloniale britannique au sud et l’empire soviétique au nord aboutissant à la mise en place de frontières et surtout, à la création d’une zone « tampon » entre les deux empires rivaux. Cette zone tampon, le corridor de Wakhan, est attribué à l’Afghanistan, et ce, bien que ses habitants, des Wakhis et des Kirghiz, n’aient pas de liens ethniques particuliers avec les afghans. Ces peuples du Wakhan ont directement été affecté par l’imposition de ces frontières strictes et très sécurisées. C’est sans doute la communauté nomade Kirghiz qui a le plus été touchée.

En effet, les Kirghiz avaient pour habitude, l’été, de monter dans les hauteurs des montagnes puis, l’hiver, de redescendre dans les vallées. Or, l'instauration des frontières ont contraint ces nomades à vivre toute l'année dans les hautes montagnes. Cette sédentarisation (ou semi-sédentarisation) forcée résultant de cette décision géopolitique, a eu pour effet une dégradation conséquente des conditions de vie dans le Wakhan et une augmentation du taux de mortalité. De plus, les Kirghiz et Wakhis du Wakhan ont été séparés du reste de leur communauté ethnique présente au nord du Pakistan et au sud du Tadjikistan. Ainsi, la situation du corridor de Wakhan est parfois associée à un phénomène de « prison à ciel ouvert ».

Une zone « protégée »

Au-delà de l’obstacle à la mobilité, les frontières ont joué un rôle de protection en limitant les influences extérieures et les impacts des événements mondiaux. Ce fût notamment le cas lors de l’extension de l’URSS en l’Asie centrale : A la différence leurs homologues Wakhis et Kirghiz du Tadjikistan, les peuples du Wakhan ont évité la collectivisation et l'uniformisation imposées par le régime autoritaire communiste. La topographie du Wakhan a également participé à sa préservation.

Comme mentionné précédemment, le Wakhan s’étend sur l’extrémité ouest de l’Himalaya. Son accès est donc particulièrement difficile : l’unique « route » ne s’étend que sur les premiers kilomètres, et son état rend le temps de parcours particulièrement long (deux jours de route pour moins de 150km). Le reste du corridor se parcourt à pied ou à dos d’animal. Ainsi, l’isolement du corridor de Wakhan, de par sa géographie physique et politique, a préservé la région des remous de notre monde, à commencer par ceux de son propre pays. En effet, malgré son appartenance au territoire Afghan, le Wakhan ne connaît pas la guerre qui y sévit pourtant dans le pays depuis 1979. L'éloignement de cette zone et son manque d’intérêt économique et politique ont dissuadé les groupes terroristes de s’y aventurer. Le Wakhan demeure la seule région Afghane vierge de Talibans.

Un bouleversement à venir

Mais aujourd'hui, le Wakhan est au centre d’un projet politique et économique à l’image de notre monde capitaliste. Le corridor est, en effet, une zone stratégique qui attire les intérêts de la nouvelle puissance mondiale : la Chine. Celle-ci projette la construction d’une route à travers le Wakhan afin de s’approvisionner en matières premières, essentielles au bon fonctionnement de sa production, et ainsi poursuivre son développement économique. Ce nouveau projet pourrait bien bouleverser de nouveau la vie des peuples du Wakhan. Après un isolement de plus d’un siècle, les Wakhis et Kirghiz se verraient brutalement exposés au monde extérieur, intégrant les dynamiques régionales et mondiales.

C'est une pure curiosité qui me pousse à partir vers ces terres inconnues afin de les mettre en lumière et de casser nos idées recues. Et puis, dans une dimension plus large, ce voyage est une manière pour moi de mieux comprendre le fonctionnement de notre monde pour ensuite partager mes découvertes et mes reflexions. 

Crédits photo : Andrew Quilty

Comment réaliser le projet

Sur place

Mon voyage se déroulera comme suit : Je souhaite dans un premier temps passer un peu de temps du côté tadjik de la frontière. En effet, la région du Pamir, dans laquelle se trouve le corridor de Wakhan, s’étend aussi au Tadjikistan et une partie des peuples Wakhis et Kirghiz se trouvent dans le Pamir tadjik. L’évolution de ces peuples au Tadjikistan et en Afghanistan a complètement divergé depuis l’établissement de la frontière. La comparaison entre les Wakhis tadjiks et les Wakhis afghans me semble donc aussi intéressante que pertinente. Après avoir passé quelques temps au sud du Tadjikistan, je souhaite me diriger vers mon objectif principal : le corridor de Wakhan. Je prévois d’y rester un mois (temps maximal autorisé par les autorités afghanes) en m’établissant dans un ou deux villages Wakhis du corridor.

L’idée, vous l’aurez compris, est de prendre le temps de « vivre » à leurs côtés en tentant de m’intégrer à la communauté. Cela me permettra d’instaurer une relation de confiance et, je l’espère, de provoquer des échanges sincères et profonds. Ces conditions me semblent nécessaires à la compréhension de leur point de vue sur les problématiques évoquées précédemment. Quelques villages m’ont d’ores et déjà été recommandés mais je n’ai pas encore porté de choix définitif sur ma destination finale. Je pense faire confiance à mon ressenti, me laissant porter par les rencontres et les opportunités qui se présenteront.

Au retour

Comme mentionné précédemment, le moteur de ce voyage tout autant la soif de découverte que celle du partage. L'idée est de diffuser à mon retour les réflexions nées en voyages en utilisant plusieurs médiums afin de toucher une large population.

Ainsi, je m'associe à deux partenaires médias:

Noctambule: Média presse indépendant présent aussi bien en papier que sur le web avec lequel j'ai déjà collaboré.

Skemm: Média web culturel notamment présent sur Youtube et Instagram.

En parallèle, le projet est soutenu par l'association Aventure au Bout du Monde ainsi que par le Musée Jules Vernes. Plusieurs projections et conférences auront lieu grâce à ces deux structures.

                

Budget

Ma feuille de route
  • Badakhchân
  • Tadjikistan
0 €
collectés
1200 €
objectif
J-40

0%

Je soutiens ce projet

Partager
Catégorie
Aventurier
Contreparties
A vous de choisir ⓘ

Contreparties donateurs privé

Contreparties de 5 € ou plus
Un grand MERCI !

Merci infiniment pour votre soutien. Je ne l'oublierais jamais !

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 10 € ou plus
Une dédicace du haut d’une montagne

Je crierai votre nom à l'endroit le plus haut que je visiterais : la preuve en vidéo !

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 10 € ou plus
Un message à faire passer ?

Des vœux à souhaiter ? Une demande de mariage original à faire ? Donnez-moi le message que vous voulez faire passer, à l'endroit de votre choix : la preuve en vidéo !

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 10 € ou plus
Un baptême de votre choix

Je baptiserai un animal, un arbre ou une fleur en votre nom, lors de mon voyage : photo à l'appui !

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 25 € ou plus
Un souvenir de mon aventure

Je vous rapporterai un bracelet, une maroquinerie, un magnet pour votre frigo du pays de votre choix.

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 25 € ou plus
Une jolie carte postale

Vous recevrez une carte postale écrite de la destination de votre choix.

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 50 € ou plus
Remerciements personnels et mention spéciale lors des représentations officielles

Remerciements personnel lors des publications et interventions liées au projet

aucun donateur
Quantité : illimité

Contreparties entreprises

Contreparties de 100 € ou plus
Mise en avant de l'entreprise lors des représentations officielles

Remerciements personnel lors des publications et interventions liées au projet (mise en avant de l'entreprise)

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 250 € ou plus
10 photographies libres de droit

Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? (300 dpi) Le voyageur envoie directement ses remerciements au sponsor sur une jolie carte postale

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 500 € ou plus
1 vidéo de 2 minutes logo sponsor

Captée et montée par le voyager

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 500 € ou plus
3 vidéos vlog d’1 minute pour vos réseaux sociaux

Captée et montée par le voyageur

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 500 € ou plus
1 vidéo de 2 minutes captée par le voyageur et montée par GlobeDreamers

[[Manque la description]]

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 1000 € ou plus
Conférence / intervention

Intervention selon le cahier des charges du sponsor

aucun donateur
Quantité : illimité
Contreparties de 1000 € ou plus
Appel vidéo de 30 minutes avec moi

Nous pourrons organiser un appel Skype, WhatsApp ou Facetime pour que je vous raconte mon aventure.

aucun donateur
Quantité : illimité
Donateur ()

WAKHAN : L’ENLACEMENT DES MONDES

Vous avez décidé de contribuer au projet de Gaelle dubot
CONTREPARTIES
JE NE VEUX PAS RECEVOIR DE CONTREPARTIES

Vous pourriez également être intéressé par ces projets...

DÉFIS D'ENFANTS AUTOUR DU MONDE

DÉFIS D'ENFANTS AUTOUR DU MONDE

Par Vanessa Vercellino

2%

95 € collectés (Objectif 4350 €)
J-9
3
LES 6000 DES ANDES !

LES 6000 DES ANDES !

Par thblt dln

0%

0 € collectés (Objectif 8510 €)
J-4