Gaelle dubot

WAKHAN : L’ENLACEMENT DES MONDES

07 Jul 2019 - 25 Aug 2019

Gaelle dubot

Mon profil
  • Lieu : Treffieux
  • Âge : 20 ans
Qui suis-je ?




Je m’appelle Gaëlle et je suis aujourd’hui étudiante dans un programme pluridisciplinaire et international aux Pays-Bas. Depuis petite, mes parents m’ont baignée dans un mode de vie peu ordinaire me montrant la relativité des normes sociales et culturelles répandues en France. La plus formatrice des expériences initiées par mes parents a sans doute été de vivre, 6 années durant, en quasi-autarcie dans une yourte. A l'époque, je n’assumais pas ce mode de vie qui contrastait avec celui de mes amis, rêvant simplement d’être « normale ».A mesure que les années passent, notre rapport au monde évolue et notre regard sur la vie aussi. Aujourd’hui, à 20 ans, c’est avec gratitude que je repense aux expériences de mon enfance. Ce mode de vie proche de la nature m’a beaucoup appris et m’a donné confiance en moi. J’ai vite gagné en autonomie, en capacité d’adaptation et en ouverture d’esprit.


L’éducation reçue m’a rapidement encouragée à partir seule à l’aventure. Ainsi, à 16 ans, c’est avec excitation et appréhension que je m’envolais pour la Norvège, sac sur le dos. Je ne me doutais pas à l’époque que ces premiers pas en terre inconnue étaient en réalité mes premiers pas dans l’enivrante spirale du voyage. Ensuite, bac en poche, je me suis envolée pour Madagascar, l’Inde, la Colombie... Des voyages en solitaire, avec peu de moyens, qui m’ont donné les clefs pour réaliser de nouveau projets, à commencer par l’aventure à venir pour laquelle je vous sollicite aujourd'hui.


 


Etapes Clefs:


Norvège (2015): premier voyage en solitaire à 16ans sur les îles Lofoten pendant 1 mois grâce aux bourses Zellidja.


Madagascar (2016): 3 mois sur place pour y réaliser une étude sur la situation socio-economique du pays intitulée "Horizons Malgaches".


 --> Mention Spéciale au festival du Grand Bivouac pour la conférence "Horizons Malgaches".


                 


Colombie (2017): 2 mois d'enquête sur les relations homme/envionnement en Colombie centrale avec le soutien du conseil Général des Côtes d'Armor. 


--> Prix du Jury Zellidja.


           




Mes hobbies

Je suis passionée par l'autre. "L'autre" peut être un homme croisé au rayon pâtes du supermarché comme un homme rencontré au beau milieu de la savane malgache. Partir à la rencontre des gens et de leur culture me permet d'ajouter leur point de vue au miens et ainsi élargir mon regard. 

Je m'intéresse beaucoup aux questions internationales comme la gouvernance mondiale, les relations internationales ou encore le néo-colonialisme. En parallèle de cet attrait pour ces questions mondiales, je suis aussi très attachée à ma Bretagne natale. J'ai suivit un parcours bilingue breton depuis mes 3 ans et je tente de garder cette connexion culturelle avec ma région d'origine. 

Ses supers pouvoirs
Photographie
Captation vidéo
Montage vidéo
Rédaction
captation sonore
montage sonore
Ce que je recherche à travers ce voyage

Le voyage est pour moi une opportunité de s’immerger dans une autre culture. Cette immersion, chère à mes yeux, nécessite trois caractéristiques :

  • La solitude : partir seule est le meilleur moyen pour provoquer des rencontres.
  • La lenteur : le but n’étant pas de voir un maximum de choses, mais de vivre profondément chaque instant. Le temps est également la clef pour gagner la confiance du peuple d’accueil et permettre d’intensifier les échanges.
  • L’activité : un voyage est, à mon sens, un moment de vie. Il est bien plus qu’un simple passage dans un décors exotique. Avoir un projet est alors un véritable passeport pour dépasser la tentante passivité en donnant une justification pour interagir d’avantage et participer à la vie locale.

Les échanges ont autant d’importance pendant le voyage qu’après celui-ci. En effet, pour moi, il ne s’agit pas seulement de découvrir, d’apprendre et de comprendre des choses lors de mes voyages mais aussi, et surtout, de les partager à mon retour. Ainsi, ai-je, depuis mon tout premier voyage, réalisé des rapports d’études sous diverses formes : rapport écrit, articles, conférences... Autant de moyen d’expression à ma disposition pour partager mon point de vue sur une situation particulière, sans prétention. En effet, l’objectif de ces rapports n’est pas d’exposer une prétendue vérité sur une situation mais plutôt de soulever des questions et problématiques. Une forme d’invitation à la remise en question.

D'avantages d'informations sur le projet sont disponibles ici: 

http://nantes.abm.fr/images/stories/BOURSE/Gaelle-Dubot-Projet-Wakhan.pdf