ÇA EN FAIT UNE TROTT' !

Dépasser le cercle polaire et atteindre le Cap Nord à trottinette électrique. 5000 km bien au-delà de l'éco-mobilité urbaine. Projet de film sur les énergies renouvelables

Eco-responsable
ÇA EN FAIT UNE TROTT' !

Objectifs poursuivis

Dépasser le cercle polaire et atteindre le cap nord à trottinette électrique. Promouvoir l'éco-mobilité dans un film et dans un livre.

Les festivals de films d’aventure foisonnent. Je les connais bien puisque j’y interviens en tant que cinéaste et aventurier. A ce jour, je n’y ai jamais vu le moindre récit de long voyage à trottinette. Et une recherche approfondie sur Internet semble bien confirmer que ce sera une première mondiale.

Ce projet n’est pas qu’une aventure audacieuse, résiliente et originale ; il inclut aussi un film et un livre.


Raisons et motivations

Je voyage en partie pour faire de belles rencontres. J’en fais beaucoup en voyageant seul et avec lenteur. Nomade ou sédentaire, la solidarité est une des valeurs qui guident mes pas.

En tant que psychothérapeute, j’ai consacré une bonne partie de ma vie à favoriser la résilience individuelle. Depuis une dizaine d’années, je me consacre en priorité à la résilience collective. « Arménie, terre de résilience » est mon second long métrage. Plus récemment, je suis allé à vélo d’Auschwitz à Jérusalem. En Palestine, j’ai réalisé un film qui traite du conflit israélo-palestinien. 

Mais par-delà les peuples au passé traumatique, je me consacre beaucoup à la résilience de l’humanité et des écosystèmes. C’est dans cet esprit que je conçois tous mes projets. « Ça en fait une trott’ ! » n’échappe pas à cette règle éthique. L'empreinte écologique du projet sera extrêmement faible.

L'usage des véhicules à assistance électrique se développe et il m'importe de promouvoir l’éco-mobilité. Tout au long du parcours, j’enquêterai sur la façon dont en Allemagne et en Scandinavie on deale avec les différentes sources d’énergie. Le film ne sera donc pas juste un récit de voyage d’aventure mais aussi une œuvre éducative dont le but est d’encourager toutes initiatives visant au développement durable de tout le règne du vivant.

Il est évident que je joins le vertueux au plaisir. J'adore voyager. J'ai parcouru plus de 50 pays, à pied, en autostop, à vélo.

 Et puis cette aventure sera aussi partagée avec des enfants de classes primaires, une classe dans chaque pays traversé. J'interviendrai dans la classe française avant et après le voyage en présentiel. Pendant le périple, c'est pas visioconférence que le lien sera maintenu. Pour les classes suisse, allemande, danoise, suédoise et norvégienne, elles seront évidemment situées sur l'itinéraire. Des liens se tisseront en amont dans le courant de l'année scolaire 2020/2021. Les classes seront mises en lien entre elles selon des modalités dont nous conviendrons avec les enseignants. Je ferai une étape dans chaque ville concernée pour aborder avec les enfants les thèmes suivants:  


- Oser réaliser ses rêves (livre traduit en 4 langues) 


- Protéger notre environnement

- Le développement de soi et du monde

Comment réaliser le projet

La trottinette employée pour ce voyage est une e-twow Monster V confort 36V/14Ah.

Ce moyen de transport rencontre un franc succès en ville. L’éco-mobilité urbaine est un enjeu important en matière de préservation des écosystèmes. Par-delà cette vertueuse mode, sortir des villes, faire de longs trajets, de longues trottes à trott’ peut sembler un projet un peu fou. Mais partir à l’aventure de cette manière est tout à fait réaliste. Quelques tests sur plusieurs jours le confirment. Il faut juste bien s’organiser, anticiper. Avec une seule batterie, on parvient aisément à parcourir une centaine de kilomètres dans une journée. Il suffit de partir le matin avec le plein puis recharger plusieurs fois dans la journée. Les prises électriques jalonnent par milliers tout itinéraire européen. L’expérience montre que demander poliment de brancher la trott’ ne rencontre aucune résistance de la part de gens et c’est un excellent moyen de créer du lien. Sur les 500 km parcourus lors des tests, aucun refus n’a été constaté. Il suffit donc d’être patient, prêt à discuter avec les curieux solidaires ou bien avoir un bon bouquin à lire pendant les temps de recharge.

Pour augmenter l’autonomie de la batterie, patiner permet de passer approximativement de 30 à 50 km pour une charge pleine. 10 coups de patte à droite puis 10 coups de patte à gauche et ainsi de suite, ça reste une aventure assez sportive. Avoir une deuxième batterie, augmentera évidemment l’autonomie, donc le kilométrage quotidien parcouru. Avec une moyenne raisonnable de 150 km par jour, les 5000 km qui séparent Le Bourget-du-lac du Cap Nord pourraient aisément être parcourus en 1 mois. Mais pourquoi se presser ? Il va de soi que la moyenne varie aussi selon quelques paramètres, dont le vent, le poids, la pente.

Le film sera en partie monté sur place avec Premiere Pro sur un MacBook Pro (+ 2 disques durs externes de 2To chacun). L'autonomie de montage permet notamment de communiquer à chaud de façon audiovisuelle sur les réseaux sociaux. Le matériel de prise de vue est :

- 1 caméscope Sony + trépied

- 1 téléphone Huawei P30

- 1 drone DJI Mavik mini

 Afin de ne pas subir un portage trop lourd (10 heures pas jour), le sac à dos sera équipé de roulettes et un dispositif en alu le reliera à l'arrière de la trott'.

Un important travail de recherche en amont permettra de cibler les interviews des interlocuteurs qui témoigneront de l'usage des énergies renouvelables en matière de mobilité. L'Allemagne et les pays scandinaves sont à la pointe de ces technologies. Selon le timing de l'itinéraire, il me semble par exemple réaliste de rencontrer Greta Thunberg si elle réside en Suède au moment où je traverserai le pays. Nous sommes déjà en lien sur Facebook. 


Le film sera un long métrage documentaire d’environ 50 minutes, format propice aux projections/débats. Il sera présenté dans les réseaux spécialisés ainsi que les festivals francophones mais pas seulement, puisqu’il y aura aussi a minima une version anglaise.

Le livre sera présenté aux éditeurs spécialisés. À défaut, il sera publié aux éditions « La part du colibri »

Ces deux principaux support médiatiques seront complétés par des communications régulières sur ma page Facebook et ma chaîne Youtube.

                   

Page Facebook: Hervé Magnin

Chaîne Youtube: Hervé Magnin

Budget

Être partenaire de ce projet, c'est : 

- Participer à une première mondiale ;

- Associer son nom, sa marque à une image d'innovation, de dépassement de soi, d'esprit d'aventure ;

- Véhiculer des valeurs humanistes et écologiques ;

- Promouvoir l'éco-mobilité et le développement durable ;

- Donner en vie à des voyageurs de tenter l'aventure avec votre matériel ; 

- Faire la démonstration des hautes performances de votre matériel en conditions extrêmes ; 

- Avoir votre logo sur les supports d'exploitation (affiches, générique du film, publications, livre, projections, conférences, débats...)

- Être associé à la médiatisation du projet (article de presse, télévisions, médias sociaux) 

Page Facebook: Hervé Magnin

Chaîne Youtube: Hervé Magnin

Être partenaire, c'est aussi bien sûr soutenir financièrement le projet, via des dons ou en nature selon vos souhaits et vos ressources. Voici le détail des coûts: 



Véhicule


euros

Trottinette e-twow

Monster V 36V/14Ah :

1200

Batterie complémentaire

650

 

 

Audiovisuel

quant.

euros

Caméscope Sony

1

400

Téléphone Huawei P30 

1

250

Trépied

1

50

Micros Sony 

2

280

Drone DJI Mavik mini

1

500

Montage et postproduction

 

2500

 

Informatique

quant.

euros

Ordinateur MacBook Pro 

1

400

Disques durs externes (To)

2

240

 

Autres

quant.

euros

Nourriture : 15 €/jour

60

900

Logement : chez l’habitant autant que possible. Hôtellerie en cas de besoin

 

1000

Retour en transports en commun

 

550

Portage et couchage

 

800


Soyez les bienvenu.e.s dans l'aventure !

  • Alta

Qui suis-je ?

Né le 6 juin 1963 à Montreuil
Aventurier (plus de 50 pays parcourus à vélo et en autostop depuis 1985)
Cinéaste (6 longs métrages documentaires)
Écrivain (une vingtaine de livres)
Musicien (auteur-compositeur-interprète – 2 albums produits)
Psychothérapeute (depuis 25 ans)
Formateur/consultant, conférencier (de 1995 à 2010)

Mes hobbies

La résilience, le dépassement de soi. Le développement durable de soi et du monde. La créativité. Le ludisme. Relever des défis. Le langage, les langues. La coopération. La connaissance de soi et du monde. La route, le sentier, le chemin. Inventer, innover. Repousser les frontières de l'inconnu. La liberté, l'équité, la fraternité.

Ce que je recherche à travers ce voyage

Les défis qu'on lance aux autres me semble être des bravades qui stimulent les egos. Les meilleurs défis sont ceux qu'on se lance à soi-même. "Vaincre ses peurs" est le titre de ma dernière publication (éd. Jouvence). Existe-t-il plus libérateur que de vaincre une peur ? Je me défie d'aller au cercle polaire à trott'

Aucun contenu disponible pour le moment.


Vous pourriez également être intéressé par ces projets...

Donateurs (4)

ÇA EN FAIT UNE TROTT' !

Vous avez décidé de contribuer au projet de Hervé M
CONTREPARTIES
JE NE VEUX PAS RECEVOIR DE CONTREPARTIES