EQUALITY AND SOLIDARITY - RÉNOVATION D'UNE ÉCOLE PRIMAIRE

En août 2021, nous serons 12 jeunes (6 français et 6 tadjiks) à participer à la rénovation de l'école primaire du village Kofarnihon au... Tadjikistan !

Solidaire
EQUALITY AND SOLIDARITY - RÉNOVATION D'UNE ÉCOLE PRIMAIRE

Projet soutenu par

Objectifs poursuivis

Les objectifs de ce voyage solidaire sont :

Rénover une école primaire en très mauvais état dans un petit village du Tadjikistan

Organiser des activités ludiques et sportives avec les enfants

Vivre une expérience en totale immersion dans la culture tadjike : nous vivrons avec une famille tadjike du village

Favoriser des échanges culturels avec des étudiants tadjiks de notre âge qui vivront toute cette aventure avec nous : les travaux du chantier jeunes et l’organisation de visites culturelles et randonnées ensemble le week-end.

 

Afin de réunir toutes les conditions nécessaires à une bonne organisation et d’assurer la sécurité des étudiants qui participeront au chantier jeunes, j’organise ce voyage solidaire dans le cadre de l’association Equality and Solidarity (ESOL) que j’ai créée en 2018. 

 


Façade de l’école primaire de Kofarnihon

 


Les fenêtres sont cassées et les portes très abîmées

 


Mobilier scolaire

 

 

Toilettes de l’école

Raisons et motivations

En plus de l’engouement général à la participation à cette très belle aventure humaine basée sur la solidarité et le partage, nous sommes extrêmement motivés de pouvoir aider les habitants de ce petit village du Tadjikistan, pays oublié et très pauvre, d’une région peu connue : l’Asie centrale.

 

Le Tadjikistan est un pays qui reçoit très peu d’aides internationales, seule une ONG française y est présente en permanence (ACTED). Ancien membre de l’Union Soviétique, le Tadjikistan dispose d’infrastructures vétustes et en mauvais état, datant du début du 20ème siècle, que ce soit dans le domaine de la santé ou de l’éducation. A titre d’exemple, l’école de Kofarnihon date de 1927 et n’a eu aucuns travaux depuis.

Les habitants des zones rurales isolées n’ont pour la plupart jamais rencontré des européens. En plus du travail concret et très important de rénover une école, ce voyage solidaire sera aussi l’occasion de tisser des relations humaines très fortes. 

Le résultat le plus visible et durable sera la rénovation de l’école : la pose de nouvelles portes et fenêtres permettra aux enfants et aux professeurs de travailler dans de meilleures conditions l’hiver, des fournitures scolaires seront distribués à tous les écoliers.

Une autre trace que nous souhaiterions laisser est un message de solidarité, d’échange et de partage auprès de ces populations qui ont souvent le sentiment d’être oubliées.

Comment réaliser le projet

NOS OUTILS

Sur le plan du transport, nous utiliserons des moyens classiques même s’ils seront parfois épiques. Le vol Paris-Douchanbé est la première étape de l’aventure avec une moyenne de deux escales via le Kazakhstan ou la Turquie. Le voyage devrait durer environ 24 heures. Les frais de transport internationaux sont pris en charge individuellement par chaque participant.

Nous serons accueillis par les étudiants tadjiks participant au chantier et nous rejoindrons tous ensemble, en voiture ou minibus, le village Kofarnihon où nous serons hébergés pendant trois semaines chez la famille AZIZOV.

Tous nos déplacements pendant le séjour se feront en transports en commun.

L’hébergement, les repas et les transports sont gérés sur place par l’association ESOL.

Équipement et matériel :

Nous achèterons tout le matériel nécessaire à la peinture de l’école dans des magasins de bricolage près du village.

Nous amènerons dans nos bagages des fournitures scolaires pour les enfants qui nous ont été données en France, des jeux de société et du petit matériel sportif (raquettes, filet etc) pour les activités avec les enfants.

Afin d’assurer une bonne communication de notre mission, nous serons tous équipés d’appareils photos de bonne qualité et/ou smartphone afin de prendre de nombreuses photos et vidéos. A la fin du chantier solidaire, nous réaliserons un film sur cette expérience.

Magasin de bricolage à côté du village Kofarnihon

 

NOS MOYENS

Les trois semaines du chantier se dérouleront dans le village de Kofarnihon, dans le district de Vahdat, à environ 30 kms de la capitale Douchanbé.

 

Nous serons douze étudiants, six français et six tadjiks, à nous rendre tous les jours à pied à l’école primaire du village. Avec d’autres volontaires (collégiens, lycéens, professeurs), nous réaliserons tous les travaux nécessaires à la remise en état de l’école : nettoyage des murs, ponçage, plâtrage, peinture. Nous nous approvisionnerons au fur et à mesure dans les magasins locaux (budget prévu par l’association).

Nous organiserons tous les après-midis des activités pour les enfants : de supers moments de partage et de complicité en perspective !

 

 

Budget

Projet école Kofarnihon – Août 2021

  • Devis entreprise locale pour travaux de réparations des murs (intérieur/extérieur) et des sols. Peinture des murs, sols et plafonds : 6 135,00€
  • Portes (6) et Fenêtres (13) : 2 000,00€
  • Tableaux noirs à craie (6) : 285,00€
  • Kits scolaires (250) : 200,00€
  • Participation aux frais d’hébergement, nourriture et transport intérieur : 250,00€

 

TOTAL : 8 870,00€

 

Chaque participant à ce voyage solidaire prend en charge son billet d’avion, son visa, son assurance rapatriement et verse une somme forfaitaire de 50 € afin de participer aux frais d’hébergement, nourriture et transport intérieur.

 

Nous avons réuni à ce jour 2 000,00€. Notre cagnotte GlobeDreamers s’élève donc à 6 870,00€. (Avec un minimum de collecte de 4 809,00€, soit 70%).

  • Tadjikistan

Aucun contenu disponible pour le moment.


Vous pourriez également être intéressé par ces projets...

Donateurs (4)

EQUALITY AND SOLIDARITY - RÉNOVATION D'UNE ÉCOLE PRIMAIRE

Vous avez décidé de contribuer au projet de Victoire NGUYEN - - ROUAULT
CONTREPARTIES
JE NE VEUX PAS RECEVOIR DE CONTREPARTIES